Changement de fournisseur d’énergie et ouverture de compteur d’électricité : Tout savoir sur les démarches

L’ouverture de compteur d’électricité et le changement de fournisseur ont toujours été synonymes d’inquiétudes pour les consommateurs. Ces appréhensions relèvent de la crainte de payer plus et de subir une coupure d’électricité durant la période de changement de domicile. Pourtant en 2018 les démarches sont plus rapides et extrêmement simplifiées, que ce soit pour la mise en service EDF ou celles des nouveaux opérateurs.  A noter que le prix de l’ouverture de compteur d’électricité a été uniformisée chez tous les fournisseurs. Il est tout simplement intégré à la première facture reçue par le consommateur. Les frais d’accès à l’électricité sont de 24,08 euros même si vous ne changez pas de fournisseur. Il existe actuellement 22 fournisseurs alternatifs d’électricité et 7 millions de foyers qui leur font confiance. Devant une telle diversité de fournisseur, les inquiétudes sont légitimes quand on souhaite voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Voici donc la bonne marche à suivre auprès du nouveau fournisseur d’énergie que vous souhaitez contacter ainsi que les pièges à éviter :

 

1- Pour que le transfert des contrats soit opérationnel il faut renseigner son adresse.

2- Fournir la dernière facture d’électricité ( où est indiqué le numéro d’identification unique de mon installation appelé point de livraison )

3- Fournir mon moyen de paiement ( le RIB )

4- Ne pas oublier de donner le relevé de compteur pour partir sur une nouvelle base de facturation.

 

Il faut bien évidemment comparer le coût de l’abonnement et le prix du Kwh par rapport au tarif réglementé en vigueur afin de choisir la meilleure offre possible chez un fournisseur d’électricité. Faites attention de ne pas résilier le contrat en cours avec votre précédent fournisseur. Le nouveau fournisseur le fera automatiquement à votre place, procédure qui peut être effectuée en moins de 24H. Concernant le gaz naturel, le changement ne pourra avoir lieu qu’au minimum 10 jours après le démarrage du nouveau contrat. A la date convenue, les anciens contrats sont automatiquement résiliés. Le nouveau fournisseur prendra contact avec le gestionnaire de réseau de distribution pour l’informer du changement. A noter que vous disposez d’un droit de rétractation de 14 jours à compter de la signature des contrats sans motif de rétractation et sans paiement de pénalité. Vous l’aurez compris, changer de fournisseur ne nécessite ni intervention technique ni nouvelle installation et n’occasionne donc pas de coupure de votre approvisionnement. Aucune modification sur le réseau ou sur le compteur n’est nécessaire. Les démarches sont gratuites, c’est à dire que les frais de résiliations et les demandes de justifications sont inexistants. Cette décision n’entrainera aucun engagement, ce qui implique que vous êtes libre de revenir vers votre ancien fournisseur quand vous le désirez. Par ailleurs, avec le principe de réversibilité, vous pouvez également revenir à tout moment aux tarifs réglementés. 

 

Pour en savoir plus : https://www.energie-info.fr/Fiches-pratiques/Je-change-de-fournisseur/Je-souhaite-changer-de-fournisseur-d-electricite-ou-de-gaz-naturel