Des factures d’électricité qui peuvent vite grimper!

L’électricité est un élément essentiel pour dans le monde actuel. Que ce soit pour communiquer, pour se réchauffer, se nourrir… etc. cette énergie à tous les usages par l’intermédiaire des appareils du quotidien. Utilisé à outrance, cela conduit vers le phénomène de surconsommation dont les effets se font ressentir dans les factures.

Les raisons de l’augmentation de la consommation électrique

La surconsommation ou l’usage intensif de l’énergie électrique possède plusieurs causes (http://www.maison.eu/article/causes-de-surconsommation-electrique-410) dont la plus évidente est l’utilisation non modérée des appareils électriques. Effectivement, le ballon d’eau chaude, le système de chauffage et les appareils électroménagers requièrent énormément d’électricité. Pour les deux premiers, plus la température est élevée, plus l’appareil est performant. Cependant, pour 1 °C, il faut compter 7 % de consommation en plus. Pour les équipements électroménagers, certains modèles consomment énormément d’énergie surtout si c’est un ancien modèle.

En outre, un simple geste peut conduire à une surconsommation comme les fuites électriques. Tout comme l’eau peut fuiter de son récipient, l’énergie électrique peut aussi s’échapper par l’intermédiaire des fils endommagés ou dénudés. Dans certains cas, le problème de consommation élevé peut être dû à un dysfonctionnement ou panne du compteur. Dans ces conditions, l’étape à faire est de contacter le fournisseur pour une vérification. S’il y a problème détecté, l’appareil sera remplacé et le service est offert par le fournisseur.

Impact de la surconsommation sur les factures

La suconsommation soumet les utilisateurs à de lourdes répercussions par l’augmentation des prix des factures. En général, le consommateur moyen ne prête pas attention à sa manière d’utiliser l’électricité. Pourtant, sans être conscient, un simple geste peut les contraindre au phénomène de tarification progressive de l’énergie. Il s’agit d’une augmentation des tarifs sur l’ensemble des moyens usant d’énergie. Ce cas s’applique en général pour les gros consommateurs comme les personnes ayant une location pour des activités professionnelles. Cependant, les foyers ne sont pas assurés pour ce type de situation si la consommation atteint un certain point. Des moyens offrent la possibilité de calculer soit même sa consommation d’électricité. Une limite a été fixée pour permettre aux foyers français de déterminer si sa consommation est surélevée. Elle est faite par rapport à l’usage de moyen au niveau national en prenant en compte la superficie de l’habitation, du nombre de personnes et des appareils électriques utilisés.

Les gestes pouvant aider à sortir de cette galère

La surconsommation est un véritable fléau pour l’économie des foyers, des solutions doivent être mises en place pour résoudre cette crise. Sans se rendre compte de rien, il est possible de limiter la casse par un geste (http://www.energie-info.fr/Fiches-pratiques/Ma-facture-mon-compteur/Je-fais-des-economies-d-energie) ou plusieurs gestes tout simples. Effectivement, ce sont les habitudes qui sont à l’origine de l’élévation de l’électricité. Le premier geste à faire est donc d’enlever les prises des appareils électriques une fois l’utilisation terminée. Dans le cas d’un ordinateur, le propriétaire a la fâcheuse habitude de laisser la machine en mode veille. Pour les appareils électroménagers, il faut limiter les temps d’utilisation de l’électricité au minimum. Dans le cas d’un réfrigérateur-congélateur, il n’est plus nécessaire de l’allumer lorsque la couche de glace atteint un certain volume. En hiver, éteindre l’appareil est recommandé pour laisser le froid naturel faire son effet. L’aménagement joue également pris en compte, il faut éviter de le placer près d’une source de chaleur. Pour le ballon d’eau chaude, régler la température au strict minimum est conseillé soit 60 °C.

 

Partages 0