Les plus gros postes de consommation

Dans une habitation, il y a un certain nombre de postes qui impactent fortement la consommation d’énergie du foyer. Tandis que certains postes restent raisonnables, d’autres sont en revanche de gros consommateurs. Ce ne sont d’ailleurs pas toujours ceux auxquels l’on pense ! Voici quelques informations sur ce sujet pour savoir quels sont les postes gourmands.

Le poste chauffage, électrique ou au fuel

Le chauffage d’un logement demande une très grande consommation en énergie, c’est le cas notamment pour ce qui du chauffage au fuel. Il demande en effet un certain budget pour le remplissage des cuves, parfois plusieurs fois dans l’année, en cas de période froide plus longue. Le chauffage électrique n’est pas en reste non plus à ce niveau, bien qu’il y ait eu beaucoup de progrès à ce niveau !

C’est également le cas pour l’alimentation des appareils de chauffage (chaudière, radiateurs électriques), qui utilise l’électricité.

Généralement, ces appareils de chauffage fonctionnent durant de longs mois, ce qui augmente encore plus la dépense d’énergie.

L’eau chaude

Au fil des décennies, la consommation d’eau chaude s’est mise a augmenté considérablement dans les foyers. La raison principale, c’est que les occupants d’un foyer prennent aujourd’hui plus de douches, et plus de bains, surtout lorsqu’il y a de jeunes enfants, pour lesquels le bain est devenu quotidien.

Plus de douches et de bains, c’est aussi plus d’eau utilisée, et bien entendu davantage d’eau à chauffer ! Tout cela fait que ce poste, à la longue, a fini par devenir plus énergivore.

Enfin, malgré l’utilisation des lave-vaisselle (plus économique en utilisation d’eau) dans de plus en plus de foyers, trop de personnes laissent encore couler l’eau, par exemple, quand il serait plus écologique, et plus économique de fermer le robinet. Cela vaut pour l’eau froide comme pour l’eau chaude. Et cela consomme de l’énergie au sein du foyer bien évidement, puis ce que l’eau chaude « gaspillée » inutilement a été chauffée auparavant, grâce à l’électricité !

Les congélateurs classiques

Ces congélateurs sont non couplés à un réfrigérateur. Ils sont bien plus énergivores que les combinés réfrigérateurs/congélateurs, trouvés dans le commerce.

Un congélateur classique, de forme coffre ou armoire à tiroirs, consomme généralement plus de 200 kWh par année, en fonction de sa classe d’énergie. En revanche, un modèle combiné, avec une classe énergétique A+ par exemple, va consommer plutôt 200 kwh.

Cela prouve que le congélateur simple peut être bien plus gourmand au final ! Lors d’un achat, on choisira alors de préférence un modèle combiné réfrigérateur/congélateur, afin de limiter la consommation en électricité de son foyer.

Les petits appareils électroménagers

On n’y pense pas nécessairement, mais certains de ces appareils, utilisés chaque jour, dans l’ensemble des logements, sont énergivores : Sans qu’on le sache, Ils peuvent ainsi consommer une certaine quantité d’énergie non négligeable, juste derrière le « froid alimentaire » (réfrigérateurs, congélateurs). Ainsi, une bouilloire électrique consomme à elle seule de nombreux kWh ! Un grille-pain est aussi un bon consommateur de kWh.

De même, des plaques de cuisson électriques sont particulièrement gourmandes, bien plus qu’un four à micro-ondes, par exemple.

En un mois seulement ce n’est pas moins de 3 kWh qui sont utilisés lorsque l’on se sert de ses plaques électriques pour cuisiner, ou encore réchauffer quelque chose !

Attention aussi aux fours électriques (en dehors des fours à micro-ondes), assez énergivores aussi.

Les autres postes consommateurs d’énergie

Ceux qui consomment une bonne part d’énergie, après le chauffage, le froid alimentaire et le petit électroménager, sont en grande partie les postes, tels que l’éclairage du logement, indispensable dans un foyer, mais également les appareils de télévision.

Pour exemple, un écran plat à plasma consomme bien plus qu’un écran plat LCD ou à LED. Une télévision étant le plus souvent allumée plusieurs heures par jour, en moyenne, la consommation en kWh peut être conséquente sur une année !

Enfin, l’informatique n’est pas en reste, puisqu’un ordinateur dit fixe est plutôt gourmand en électricité, contrairement aux ordinateurs portables. Nos imprimantes peuvent aussi être énergivores, sans que l’on en ait le plus souvent conscience.

Mais il y a des appareils non soupçonnés, qui consomment de l’énergie également :

C’est le cas des modems et des décodeurs TNT, devenus nécessaires pour l’accès à internet et pour pouvoir regarder la télévision !

 

Partages 0